Crise du Covid-19 : l’occasion pour les marques de revoir leur stratégie logistique ?

Tentons ensemble d’imaginer les impacts que la crise sanitaire va avoir sur la logistique urbaine et pourquoi les marques doivent saisir cette occasion pour repenser leur logistique B2C en accord avec les nouvelles attentes de leur clientèle.

#Logistique – 26/05/2020

Crise du Covid-19 : l’occasion pour les marques de revoir leur stratégie logistique ?

Par Pierre-Emmanuel Jan,
Directeur Général

Les conséquences de la crise inédite que nous traversons sur nos modes de vie et de consommation vont être importantes. Tentons ensemble d’imaginer les impacts que cela va avoir sur la logistique urbaine et pourquoi les marques doivent saisir cette occasion pour repenser leur logistique B2C en accord avec les nouvelles attentes de leur clientèle.

Une crise qui débouche sur l’évolution des modes de consommation : un changement de paradigme pour la logistique.

La pandémie de COVID-19 a mis à rude épreuve la chaîne logistique mondiale et la société de consommation d’une manière générale. Partout dans le monde, les confinements de population ont provoqué une importante chute de la croissance, pendant plusieurs mois, comme jamais cela n’était arrivé dans l’histoire moderne. Cependant, de cette période particulière vont germer de nouveaux modes de consommation, ce qui va conduire les marques à envisager de nouvelles manières de servir et fidéliser leurs clients.

Écologique, personnalisée et plus fluide : le nouveau visage de la logistique urbaine ?

🏡 La livraison à domicile devient la norme : bien que le confinement ait fait baisser les ventes de certains classiques du e-commerce comme par exemple les marques textile, la pratique s’enracine définitivement dans les habitudes de consommation. Certains secteurs ont d’ailleurs vu leurs ventes en livraison exploser, à l’image des marques de décoration ou les épiceries en ligne. De plus, l’approche de la fin de confinement n’a pas entraîné un changement de comportement des consommateurs : les ventes e-commerce ont augmenté de 14% sur la dernière semaine du confinement (entre le 4 et 10 mai).

🌳 L’écologie toujours plus au coeur des attentes : selon une étude réalisée par JAM, 69% des consommateurs de moins de 25 ans ont été définitivement convaincus de la nécessité d’adopter, suite au confinement, de nouvelle méthodes de consommation plus engagées et plus respectueuses de l’environnement. Les nouvelles générations vont être de plus en plus regardantes quant aux initiatives mises en place par les marques.

🚴‍♂️ Des villes 100% vélo : Partout en France, les municipalités ont multiplié ces dernières semaines la création d’aménagements provisoires pensés pour favoriser l’usage du deux-roues. Pour certaines d’entre elles, cela s’inscrit dans la continuité de politiques déjà mises en place, mais quoi qu’il en soit, cette crise a accéléré la volonté des villes de bannir la voiture et de laisser plus de place aux mobilités douces. De surcroît, une étude a montré que d’une manière générale, les Français allaient, pour 57% d’entre eux, se tourner vers le vélo pour leurs déplacements urbains.

Mais alors, comment bien répondre à la croissance de la demande de livraisons à domicile tout en satisfaisant ces nouvelles attentes ?

On le sait déjà, la croissance inarrêtable du e-commerce entraînera une augmentation de 36% du trafic de véhicules de livraison dans les centres-villes d’ici 2030, apportant ainsi une augmentation constante des émissions et de la congestion du trafic sans intervention efficace. Les nouvelles attentes engagées des consommateurs comme l’envie des marques d’y répondre risquent fort de se fracasser sur des pratiques logistiques qui évoluent lentement.

Logistique 2.0 : les marques prennent déjà les devants !

👉 Livraisons à domicile : des services de livraisons qui s’adaptent aux besoins des clients B2C. Pouvoir se faire livrer à domicile sans stress, avec la certitude d’être contacté par le livreur et en ayant pu choisir un RDV précis, le rêve de tous les acheteurs e-commerce. De nombreuses marques ont décidé d’accélérer sur ce volet, en proposant des offres de livraison de plus en plus personnalisées à leurs clients. C’est le cas de Darty, qui propose par exemple la livraison en 2h chrono ou sur rendez-vous, ou encore des marques de mode e-commerce only (appelées “DNVB”, pour digital native vertical brands) qui proposent un maximum de personnalisation concernant la livraison pour pouvoir concurrencer les grands marques de retail physique, et qui proposent toutes leurs livraisons en moins de 48h. D’autres marques, comme Sézane, proposent la gratuité totale des retours. Autant d’innovations qui engendrent des attentes toujours plus fortes des consommateurs, auxquelles l’ensemble des marques doivent pouvoir répondre.

👉 Répondre aux enjeux écologiques en simplifiant la logistique urbaine. En positionnant des lieux de stockage au coeur des grands îlots de population et en s’adaptant mieux aux attentes des clients, il est possible de faire drastiquement baisser les allers-retours entre les clients et les grosses plateformes logistiques, bien souvent éloignées en grande couronne. En complément, en passant au vélo et au scooter électrique, le dernier kilomètre ne génère plus de CO2 inutile en centre-ville et s’adapte aux nouvelles politiques urbaines. Sur la problématique du stockage urbain permettant de rapprocher le colis du client, les initiatives se multiplient : la FNAC ou Amazon installent de plus en plus de “lockers” dans lesquels les clients peuvent venir récupérer leurs colis quand ils le souhaitent. En 2019, le groupe La Poste crée Urby, une solution de stockage urbain qui vient mutualiser les flux de Colissimo, Chronopost et DPDgroup. Certaines marques retail réaménagement leurs magasins urbains pour en faire des centres de distribution. C’est le cas de ZARA, qui propose la livraison same-day ou J+1 à ses clients e-commerce, en mettant à leur disposition les stocks des magasins physiques, simplifiant ainsi considérablement sa chaîne logistique.

👉 Le vélo au coeur de la logistique urbaine. Démocratisé par les applications de livraisons de repas, le métier de coursier à vélo peut répondre à toutes les attentes des marques e-commerce en matière de livraison. D’une manière plus générale, les mobilités douces sont au coeur du renouveau du dernier kilomètre. De plus en plus de marques innovent dans ce sens : Zalando s’est par exemple associé avec Stuart pour permettre la livraison et les retours colis par coursiers à vélo dans 5 villes Françaises. DHL travaille avec You2You pour livrer ses clients e-commerce à vélo dans plus de 15 villes Françaises !

Les nouveaux acteurs de la logistique 2.0 sont là !

Depuis 2019, yper et You2You sont devenues soeurs. La première propose une plateforme de livraison collaborative unique, adaptée à tous les types de clients, la seconde propose une offre clé en main pensée pour le mass-retail et la logistique e-commerce.

⚡️ Qu’est-ce que l’offre You2You ?

Nous prenons en charge vos livraisons B2C et les répartissons dans notre réseau de Relais Urbains, situés au coeur des villes. Nous contactons ensuite vos clients pour leur proposer un RDV sur un créneau court, que nous honorons grâce aux +1000 coursiers partenaires inscrits sur notre plateforme. Vos clients sont livrés contre signature, pour une qualité de service optimale. Nous accompagnons notamment DHL Express France depuis 2018 et sommes présents dans une quinzaine de villes en France.

+ d’infos sur l’offre You2You
+ d’infos sur yper + You2You

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous via sales@you2you.fr !

Sources :

FoxIntelligence, “Ecommerce Weekly Pulse”, 8ème édition, 4 au 10 mai 2020. | JAM “Confinement, on fait le bilan”, avril 2020. | Etude Happydemics pour Cyclofix, avril 2020. | “Zara taps into stores for e-commerce fulfillment”, Retail Dive, 2018. | “Zalando déploie les retours à domicile dans 5 villes en France”, LSA Commerce Connecté, 2017.

#Logistique – 26/05/2020

Crise du Covid-19 : l’occasion pour les marques de revoir leur stratégie logistique ?

Par Pierre-Emmanuel Jan,
Directeur Général

Les conséquences de la crise inédite que nous traversons sur nos modes de vie et de consommation vont être importantes. Tentons ensemble d’imaginer les impacts que cela va avoir sur la logistique urbaine et pourquoi les marques doivent saisir cette occasion pour repenser leur logistique B2C en accord avec les nouvelles attentes de leur clientèle.

Une crise qui débouche sur l’évolution des modes de consommation : un changement de paradigme pour la logistique.

La pandémie de COVID-19 a mis à rude épreuve la chaîne logistique mondiale et la société de consommation d’une manière générale. Partout dans le monde, les confinements de population ont provoqué une importante chute de la croissance, pendant plusieurs mois, comme jamais cela n’était arrivé dans l’histoire moderne. Cependant, de cette période particulière vont germer de nouveaux modes de consommation, ce qui va conduire les marques à envisager de nouvelles manières de servir et fidéliser leurs clients.

Écologique, personnalisée et plus fluide : le nouveau visage de la logistique urbaine ?

🏡 La livraison à domicile devient la norme : bien que le confinement ait fait baisser les ventes de certains classiques du e-commerce comme par exemple les marques textile, la pratique s’enracine définitivement dans les habitudes de consommation. Certains secteurs ont d’ailleurs vu leurs ventes en livraison exploser, à l’image des marques de décoration ou les épiceries en ligne. De plus, l’approche de la fin de confinement n’a pas entraîné un changement de comportement des consommateurs : les ventes e-commerce ont augmenté de 14% sur la dernière semaine du confinement (entre le 4 et 10 mai).

🌳 L’écologie toujours plus au coeur des attentes : selon une étude réalisée par JAM, 69% des consommateurs de moins de 25 ans ont été définitivement convaincus de la nécessité d’adopter, suite au confinement, de nouvelle méthodes de consommation plus engagées et plus respectueuses de l’environnement. Les nouvelles générations vont être de plus en plus regardantes quant aux initiatives mises en place par les marques.

🚴‍♂️ Des villes 100% vélo : Partout en France, les municipalités ont multiplié ces dernières semaines la création d’aménagements provisoires pensés pour favoriser l’usage du deux-roues. Pour certaines d’entre elles, cela s’inscrit dans la continuité de politiques déjà mises en place, mais quoi qu’il en soit, cette crise a accéléré la volonté des villes de bannir la voiture et de laisser plus de place aux mobilités douces. De surcroît, une étude a montré que d’une manière générale, les Français allaient, pour 57% d’entre eux, se tourner vers le vélo pour leurs déplacements urbains.

Mais alors, comment bien répondre à la croissance de la demande de livraisons à domicile tout en satisfaisant ces nouvelles attentes ?

On le sait déjà, la croissance inarrêtable du e-commerce entraînera une augmentation de 36% du trafic de véhicules de livraison dans les centres-villes d’ici 2030, apportant ainsi une augmentation constante des émissions et de la congestion du trafic sans intervention efficace. Les nouvelles attentes engagées des consommateurs comme l’envie des marques d’y répondre risquent fort de se fracasser sur des pratiques logistiques qui évoluent lentement.

Logistique 2.0 : les marques prennent déjà les devants !

👉 Livraisons à domicile : des services de livraisons qui s’adaptent aux besoins des clients B2C. Pouvoir se faire livrer à domicile sans stress, avec la certitude d’être contacté par le livreur et en ayant pu choisir un RDV précis, le rêve de tous les acheteurs e-commerce. De nombreuses marques ont décidé d’accélérer sur ce volet, en proposant des offres de livraison de plus en plus personnalisées à leurs clients. C’est le cas de Darty, qui propose par exemple la livraison en 2h chrono ou sur rendez-vous, ou encore des marques de mode e-commerce only (appelées “DNVB”, pour digital native vertical brands) qui proposent un maximum de personnalisation concernant la livraison pour pouvoir concurrencer les grands marques de retail physique, et qui proposent toutes leurs livraisons en moins de 48h. D’autres marques, comme Sézane, proposent la gratuité totale des retours. Autant d’innovations qui engendrent des attentes toujours plus fortes des consommateurs, auxquelles l’ensemble des marques doivent pouvoir répondre.

👉 Répondre aux enjeux écologiques en simplifiant la logistique urbaine. En positionnant des lieux de stockage au coeur des grands îlots de population et en s’adaptant mieux aux attentes des clients, il est possible de faire drastiquement baisser les allers-retours entre les clients et les grosses plateformes logistiques, bien souvent éloignées en grande couronne. En complément, en passant au vélo et au scooter électrique, le dernier kilomètre ne génère plus de CO2 inutile en centre-ville et s’adapte aux nouvelles politiques urbaines. Sur la problématique du stockage urbain permettant de rapprocher le colis du client, les initiatives se multiplient : la FNAC ou Amazon installent de plus en plus de “lockers” dans lesquels les clients peuvent venir récupérer leurs colis quand ils le souhaitent. En 2019, le groupe La Poste crée Urby, une solution de stockage urbain qui vient mutualiser les flux de Colissimo, Chronopost et DPDgroup. Certaines marques retail réaménagement leurs magasins urbains pour en faire des centres de distribution. C’est le cas de ZARA, qui propose la livraison same-day ou J+1 à ses clients e-commerce, en mettant à leur disposition les stocks des magasins physiques, simplifiant ainsi considérablement sa chaîne logistique.

👉 Le vélo au coeur de la logistique urbaine. Démocratisé par les applications de livraisons de repas, le métier de coursier à vélo peut répondre à toutes les attentes des marques e-commerce en matière de livraison. D’une manière plus générale, les mobilités douces sont au coeur du renouveau du dernier kilomètre. De plus en plus de marques innovent dans ce sens : Zalando s’est par exemple associé avec Stuart pour permettre la livraison et les retours colis par coursiers à vélo dans 5 villes Françaises. DHL travaille avec You2You pour livrer ses clients e-commerce à vélo dans plus de 15 villes Françaises !

Les nouveaux acteurs de la logistique 2.0 sont là !

Depuis 2019, yper et You2You sont devenues soeurs. La première propose une plateforme de livraison collaborative unique, adaptée à tous les types de clients, la seconde propose une offre clé en main pensée pour le mass-retail et la logistique e-commerce.

⚡️ Qu’est-ce que l’offre You2You ?

Nous prenons en charge vos livraisons B2C et les répartissons dans notre réseau de Relais Urbains, situés au coeur des villes. Nous contactons ensuite vos clients pour leur proposer un RDV sur un créneau court, que nous honorons grâce aux +1000 coursiers partenaires inscrits sur notre plateforme. Vos clients sont livrés contre signature, pour une qualité de service optimale. Nous accompagnons notamment DHL Express France depuis 2018 et sommes présents dans une quinzaine de villes en France.

+ d’infos sur l’offre You2You
+ d’infos sur yper + You2You

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous via sales@you2you.fr !

Sources :

FoxIntelligence, “Ecommerce Weekly Pulse”, 8ème édition, 4 au 10 mai 2020. | JAM “Confinement, on fait le bilan”, avril 2020. | Etude Happydemics pour Cyclofix, avril 2020. | “Zara taps into stores for e-commerce fulfillment”, Retail Dive, 2018. | “Zalando déploie les retours à domicile dans 5 villes en France”, LSA Commerce Connecté, 2017.

Vous souhaitez faire entrer votre logistique e-commerce dans une nouvelle ère ? Découvrez nos offres !

Travaillons ensemble pour offrir une offre de livraison sur-mesure à vos clients !

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin