Par une application appelée Pinql, le secteur de l’immobilier réticent aux innovations a choisi de faire taire ses détracteurs. Cette application pour l’immobilier est ce qui répond le mieux actuellement aux difficultés d’un marché de la location d’appartements ou de la colocation aux rouages désuets et inadaptés à son époque.

Pinql : l’immobilier aux pas de la digitalisation

Par une application appelée Pinql, le secteur de l’immobilier réticent aux innovations a choisi de faire taire ses détracteurs. Cette application pour l’immobilier est ce qui répond le mieux actuellement aux difficultés d’un marché de la location d’appartements ou de la colocation aux rouages désuets et inadaptés à son époque.

Les innovateurs au cœur du locatif

Alors qu’il commençait à faire des grincheux dans ses propres rangs, le marché de la location entre particuliers a enfin décidé de marquer un tournant décisif dans son histoire. Et il était temps, car l’on ne comprend pas qu’à une époque où à partir d’un outil web – comme Pinql – sur son smartphone, l’on pouvait effectuer toutes sortes d’opérations, accéder à un logement continue d’être un casse-tête. Heureusement, ces signaux de détresse des acteurs de ce milieu ne sont pas restés sans effet.

En effet, trois innovateurs ont capté ces signaux et ont tôt fait de voler au secours des sinistrés du milieu immobilier. Il s’agit d’un entrepreneur bien connu de l’environnement digital (Andrea Bensaid), d’une sommité du milieu immobilier toujours à l’affût des innovations (Ryan Wood) et de David Oussadon, un expert en communication, premier initiateur de la web radio.

Quand le locatif s’inspire du romantique

Une application comme Pinql.com se fait engendrer. En réalité, quand on est futé comme les initiateurs de cette application pour l’immobilier, on n’a pas besoin d’aller chercher loin. Pour aider cette sphère de la location d’appartements ou de colocation, il fallait juste dresser son museau d’entrepreneur avisé et flairer un concept qui marche. Et ça, ils l’ont réussi en s’inspirant des applis de rencontres amoureuses comme Tinder. La location entre particuliers pouvait dès lors voir ses acteurs interagir à partir de quelques mouvements de doigt sur leur smartphone à l’instar de la « love affinity ».

Comment ça marche ?

Ici, avec Pinql, évidemment, les romantiques ont laissé place aux acteurs du monde immobilier. Il s’agit d’un côté des propriétaires de biens immobiliers, et de l’autre, de potentiels locataires. En ce qui concerne les premiers, ils recherchent le meilleur candidat, c’est-à-dire un partenaire crédible, sérieux et responsable qui leur offre une garantie pour la sécurisation de leur investissement. Et ceci au travers de process courts, fiables, flexibles, 100 % sécurisés et économiques, qui restent évidemment dans les limites des normes régissant le secteur.

Avec une digitalisation actuellement à son apogée, ces attentes ont vite été comblées par une application dénommée Pinql. Elle est facile d’accès et tient compte de leur désir de se mettre sous leur meilleur jour. Ainsi, sur l’application pour l’immobilier, ils introduisent les données relatives à leurs offres de location d’appartements ou de colocation d’appart à Paris. Et tout naturellement, ils prennent soin de mettre en avant les charmes de leur bien avec des images à l’appui.

Un outil facilitateur

Quant aux candidats à la location entre particuliers, notons déjà qu’il s’agit pour la plupart du temps de jeunes complètement conquis par le digital. De ce fait, l’on pourrait aisément comprendre qu’en ce qui les concerne, la plateforme Pinql n’est qu’une réponse à leur soif de voir l’immobilier s’adapter aux réalités de leur temps. De leur côté, après avoir créé leur compte, ils procèdent à la mise en place d’un profil.

L’autre étape essentielle est la mise en ligne des pièces qu’exige une telle opération en vue des formalités administratives (carte d’identité, contrat de travail, justificatif de domicile, avis d’imposition, bulletins de salaire, quittances de loyer…). Ensuite, ils indiquent le type de logement souhaité et la localisation géographique.

Pinql : la complexité de la location simplifiée

Notons que seules les procédures caduques et vieillissantes de l’immobilier ont changé avec application Pinql. Bon, l’on pourrait y ajouter les grincements de dents que cela génère chez les agents immobiliers classiques. Sinon, l’application immobilière offre à tous un aspect ergonomique. La location d’appartement ou la colocation, grâce à cet outil, s’adapte à leur univers et perpétue leurs habitudes. Cela fait que de leur côté comme celui des propriétaires, tout le processus de la location entre particuliers – à part quelques « uploading » bien sûr- sera réduit à des « swipes » :

  • Vers la droite pour marquer son acception
  • Vers la gauche – sur Pinql – en guise de refus
  • Vers le haut pour montrer son indécision.

En cas d’acceptation, le dossier de l’aspirant à la location est systématiquement envoyé au bailleur. Si celui-ci également approuve le candidat, cela génère un « shake » (une sorte de poignée de main entre les deux) qui permet à l’application de les mettre en relation pour d’éventuels rendez-vous.

En toute franchise, l’absence de cet outil web dans la sphère digitale aurait fait manquer au secteur de l’immobilier un tournant important de son histoire. Quant à ses acteurs, c’est à la fois une délivrance qu’il leur apporte.

N’attendez pas pour télécharger l’application.

Retrouvez Pinql sur les réseaux sociaux :

Articles récents

Coups2Coeurs
3 juillet 2018

Cyclofix : les sauveteurs de vélo à domicile

Partager cet articleFacebookTwitterLinkedin

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Coups2Coeurs
29 juin 2018

PayGreen : comment faire du paiement e-commerce un vecteur d’action positive ?

Partager cet articleFacebookTwitterLinkedin

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Coups2Coeurs
27 juin 2018

Bon plan : Zenpark, l’application du parking partagé, ou comment se garer malin !

Partager cet articleFacebookTwitterLinkedin

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin